Préconisations prélèvements vaginaux et uréthraux

Prélèvements vaginaux et uréthraux

 

Les prélèvements vaginaux et uréthraux sont effectués de préférence au laboratoire par des professionnels habilités (Biologistes médicaux )

 salle de prélèvement gynéco   

Préconisations pour les prélèvements Vaginaux

  • La patiente devra éviter toute toilette intime, tout traitement local (crème, gels, savons…) ainsi que tout rapport sexuel dans les 24 heures précédant l’examen.
  • Il est conseillé d'éviter le prélèvement pendant la période menstruelle car la flore est modifiée (sauf avis contraire du prescripteur).
  • Le prélèvement doit être réalisé avant ou à distance de tout traitement antibiotique (> 15 jours pour les chlamydiae, > 5 jours pour les germes banals).
 

Préconisations pour les prélèvements Uréthraux

  • Le patient ne doit pas uriner dans les deux heures précédant le prélèvement.
  • Prélever avec 3 écouvillons fins au niveau du méat (un pour état frais, un pour la mise en culture, un pour l’examen direct).
  • S’il n’y a pas ou peu d’écoulement, recueillir le 1er jet d’urines.
  • Pour la recherche de chlamydiae et de mycoplasme : introduire un écouvillon fin dans l’urètre de 2 à 3 mm en effectuant 3 ou 4 rotations pour recueillir le maximum de cellules.

 

Téléchargement des ''fiches de renseignements''

fiche de prélèvement PU-PV